Bye bye Kabania !

Kabania Team

 

“ Combien de fois l’homme a son bonheur à ses pieds sans daigner se baisser pour le ramasser”. A.KARR

Autant vous dire qu’on a mal au dos à force de se baisser pour le ramasser 😉

On passe souvent sa vie à lui courir après, tout en ayant le sentiment de ne jamais l’atteindre, et pourtant il est à portée de main. Il fait parti des petites choses de la vie, le tout est de savoir le reconnaître et l’apprécier.

– se lever tôt le matin et prendre son petit déjeuner en terrasse avec le chant des oiseaux et sentir les premiers rayons du soleil nous caresser,
– partager des moments simples avec son amoureux(se) et ces nouvelles rencontres qui vous sont devenus chères,
– construire son campervan et faire des projets à deux,
– se balader au milieu des cabanes dans les arbres et rencontrer des personnes zen et détendues, heureuses d’être en vacance,
– partir en weekend et profiter de la vie à chiller,
– se laisser aller dans son kayak au fil de l’eau, sans voir le temps passer,
– aller ramasser des champignons dans les bois et les échanger contre un super dîner romantique à un chef restaurateur du coin*

* pour info, ces champignons homards (ou lobster en anglais), ne se trouvent qu’en Amérique du nord. C’est un champignon assez couteux, dont les chefs cuisiniers raffolent pour son goût et sa texture, de homard ! C’est donc tout naturellement, que Rémi est allé en cueillir plusieurs kilos pour les vendre aux chefs du coin. Résultat : 180$ de gain et un dîner « dégustation » en amoureux au restaurant RECTO VERSO de Sainte Adèle offert par le sympathique et talentueux chef Bruno LEGER.

Voilà, quelques détails près, la synthèse de nos deux mois passés à Kabania. On nage dans le bonheur et nous en sommes pleinement conscient, mais il est temps à présent de prendre notre envol. Tels de petits piou-piou, nous avons été couvés comme il se doit et nous sommes plus que prêt à quitter le nid ! Le poney char est au top et paré pour un long périple. Rappelons que notre objectif est de rejoindre la pointe sud de l’Argentine, plus précisément la Patagonie.

« Tout les au revoir se réduisent sans doute à çà, à sauter d’une falaise. Franchir le pas est le plus dur. Une fois dans les airs, il n’y a plus rien à faire qu’à s’abandonner. » L.OLIVIER

C’est donc en road trip autour du Quebec pendant un mois que nous allons « s’abandonner ». Nous prenons la direction du Nord en remontant le fleuve Saint Laurent, et en espérant voir les fameuses baleines qui sont présentes du printemps à l’automne, puis nous redescendrons par la Gaspésie jusqu’à New-York! C’est à peu près ça le plan. Nous vous donnerons bien évidemment des nouvelles avec de belles photos et vidéos, d’ici là portez vous bien !

Bec à tous,

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. dolores dit :

    donner le bonjour a Florent Pagny de ma part quand vous serez en patagonie cela me fera plaisir gros bisous a vous deux bon voyage

  2. Méla dit :

    Trop contente pour vous, votre bonheur est communicatif, continuez comme ça.
    La Mélanie

  3. Simon dit :

    Cool de savoir qu’on est pas seul à rêver pour ensuite vivre ses rêves… Ciao amigo

  4. Yo dit :

    Petite question a 5000 dollars.
    Comment vous prévoyez de traverser du Panama vers la Colombie? La Panaméricaine s’arrête et c’est surement le spot le plus dangereux du continent. Bateau?
    Kiffez bien le trip les loulous, j’ai hâte de vous lire.
    Bises de nous 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 + dix-sept =