Sabaai-dii!!!!!


 

Après trois semaines de vadrouille dans le nord et centre du Laos, il était temps de vous rapporter nos aventures riches de rencontres et de découvertes, de ce pays, l’un des plus pauvre au monde.

C’est un pays fascinant qui semble ignorer la mondialisation trépidante de ses voisins. S’il y aurait un mot pour le définir, ce serait « Authenticité », excepté les grandes villes, qui restent tout de même très calmes. Ici le temps semble s’être arrêter, le sourire et la bonne humeur des laotiens nous font oublier les drames qu’ils ont subit il n’y a pas si longtemps.

Dans un décors à la « Jurassic parc », les paysages sont sublimes, les montagnes sont immenses, parsemés de petits villages typiques. On aperçoit encore, accroupis dans les rizières, quelques anciens au chapeau pointu en bambou. Il n’y a pas de clôtures, les cochons, vaches, buffles, chèvres et animaux en tout genre vont et viennent au milieu des routes. Les femmes cuisinent le riz collant, tout en jetant un œil sur les enfants qui jouent aux alentours. En fin de journée après le travail, les hommes retrouvent leur famille puis se réunissent pour la pétanque avec une bière lao puis, le Lao Lao, alcool de riz local.

A minuit, le pays s’éteint, apaisé, pour redémarrer tôt le lendemain matin. Excepté quelques endroits tel que Vang Vieng, malheureusement pas très représentatif du Laos. Ce petit village de pêcheur, a été influencé par la mentalité « full moon », envahie par les jeunes fêtards des 4 coins du monde. Nous nous sommes quand même arrêter faire du « tubbing ». (Il s’agit de descendre la rivière sur des chambres à air de tracteurs, et de s’arrêter dans chaque bars qui la bordent, en profitant des activités proposée comme de la balançoire, tyrolienne… )

A Luang Prabang, ancienne capitale laotienne, classée au patrimoine de l’UNESCO, le couché de soleil du haut du Phousi Temple est majestueux. Le soir c’est au bowling que tout se passe, pour ceux qui souhaitent sortir et passer du bon temps. Nous avons rencontré une bonne équipe de Francais et une portugaise, avec qui nous avons découvert les cascades de Kuang Si aux bassins vert mentholé

Toujours accompagné de nos copains, nous voyageons maintenant à 10. Nous partons au cœur du Laos. Nong Khiaw, puis Muang Ngoi. Il n’y a pas de routes goudronnées, pas toujours d’électricité et les habitants sont toujours un peu intrigués par nos têtes de « falang » (étrangers). Mais l’atmosphère est sereine et nous partageons de bons moment avec les locaux et le Lao Lao…

En ce moment, nous sommes tout au sud, a quelques kilomètres de la frontière avec le Cambodge. Après un un road trip de trois jours en scooter au alentours de Thakhek, nous prenons un peu de « repos » sur l’île de Don Det.

A très bientôt pour de nouvelles aventures au Cambodge, départ prévu le 15 février.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × un =