ALERTE TYPHON – En direct de l’aéroport de Manille!

Samedi 1er décembre nous avons décidé, après être restés dans les terres au nord de Luzon, de partir se dorer la pilule dans les îles des Visayas, plus précisément au centre, sur l’île de Bohol.

Puis l’annonce du typhon a été officielle, sans vraiment savoir à quoi s’attendre, nous sommes quand même descendus à l’aéroport de Manille.

Ici les vols s’annulent un par un. Nous ne prendrons donc pas le risque de partir se décoiffer sur l’une des îles qui sera traversée par l’oeil du typhon.

Heureusement pour nous Manille ne devrait être touchée que par quelques orages! Nous attendrons donc la fin de semaine que la compagnie nous mette sur un autre vol.

Donc pas d’inquiétude, nous sommes en sécurité.

 

Grosse pensée et bonne chance à tous les locaux et touristes dans les régions du sud des Philippines…

 

 

Un violent typhon menace le sud des Philippines (source: journalmetro.com)

Par Rédaction The Associated Press
Aaron Favila Aaron Favila / The Associated Press

MANILLE, Philippines – Des milliers de personnes ont fui leurs villages lundi à l’approche d’un violent typhon dans le sud des Philippines. Les autorités ont suspendu les liaisons maritimes dans les zones les plus exposées et ont ordonné l’arrêt de l’exploitation dans les mines d’or d’une région montagneuse particulièrement vulnérable aux glissements de terrain.

Le président philippin, Benigno Aquino III, a fait une apparition télévisée lundi pour exhorter la population qui se trouve sur le trajet du typhon à se mettre à l’abri et à prendre au sérieux les alertes qui ont été lancées, même si beaucoup de résidants ne s’alarmaient pas face au temps ensoleillé de lundi.

«Ce typhon, ce n’est pas une plaisanterie», a déclaré le président après une réunion avec les autorités en charge des catastrophes naturelles. «Il pourrait être le plus violent à frapper le pays cette année», a-t-il ajouté. «Nous ne pouvons minimiser les conséquences et les risques encourus par la population.»

La tempête, qui vient de l’océan Pacifique, s’accompagne de vents de 175 kilomètres/heure et de rafales pouvant atteindre les 210 kilomètres/heure. L’oeil du typhon pourrait frapper le pays tôt mardi matin.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 + 13 =