Un km à pied, ça use les souliers…

 

 

Moins dramatique, il est tout aussi important de vous raconter notre expérience dans la province d’Ifugao au pied de la chaîne de la Cordillère au nord du pays.

C’est tôt le matin que notre bus frigorifique arrive à Banaue 1200m d’altitude. Ephraïm, notre guide conseillé par Leslie et Yo, nous attend avec une pancarte « Rémi and Mumu » et tout ses copains qui sont morts de rire en prononçant « Moo Moo ». Et oui, toujours sympa de savoir qu’en Tagalog Moo Moo est le nom donné à la dame blanche locale 😉

Bref, après une dizaine d’heures de transport, nous nous reposons un peu dans la guesthouse de Béa (Banaue homestay) avec une vue imprenable sur les rizières depuis notre chambre!

Nous resterons 2 jours cloués au lit à cause de la clim du bus… Agréablement surpris par la gentillesse de tous, on se sent comme à la maison, et tout le monde prend bien soin de nous.

Finalement nous ne partirons en trek « seulement » pour 2 jours, et nous passerons la nuit dans la petite communauté de Batad, isolée au bout du monde. Après quelques heures de marche, le panorama sur les rizières est spectaculaire!

Le soir nous nous sommes incrustés avec les guides et les proprios, pile à l’heure pour le bulutan (apéro) au gin locale des montagnes… Chacun s’échange la guitare, dont El Papa, fan de musique country… L’atmosphère est paisible et détendue, même les lucioles se sont joint à nous, en virevoltant telle des danseuses de ballet…

Réveil 6h du matin, les premiers rayons de soleil caressent tendrement les montagnes qui se reflètent ensuite dans les rizières, un moment unique et mystérieux … Un plaisir de se lever si tôt! Même pas peur de repartir pour 3h de marche par des chemins de funambules…

C’est parti ensuite pour 2h30 de jeepney en direction de Sagada plus au nord. Village authentique réputé pour ses grottes dont nous ferons une petite escapade de 3h!

A l’entrée, ce sont de tout petits sarcophages en bois de palmier que l’on trouvent perchés les uns sur les autres. Pourquoi si petits? Parce que le rituel veut que les morts soient disposés en position fœtale dans le cercueil… (On part comme on est venu!)

Visite ensuite de la grotte à la lampe à pétrole, en claquette, en mode spéléologie. C’est à travers des trous minuscules qu’il faut se faufiler. Nous traverserons 3 caves par des chemins sinueux avec une pause piscine à mi chemin!

De retour à Banaue, nous sommes à nouveau accueillis chez Béa comme à la maison, douche, Bulutan, et diner offert!!!

La suite vous la connaissez, de retour sur Manille. Vol pour Bohol prévu jeudi 6 décembre en espérant que tout sera rentré dans l’ordre!

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × 5 =