Fall in Pai!

 
 

Une fois Mumu habituée a ses 26 printemps, nous avons enfin pu partir à la découverte des Montagnes du Nord et des tribus qui y ont élu domicile il y a quelques décennies.

Après 2h bonnes heures de marche abrupte, nous passerons une nuit bien fraîche au cœur du village de la tribu Lahu. D’origine sino-tibetaine,et pacifique par nature, ils ont fuit les guerres et conflits en chine puis en Birmanie pour enfin trouver refuge en altitude dans le nord de la Thailande.

Les tribus font partie des couches les plus pauvres de la population. Elles tiraient leurs maigres ressources de la culture de l’opium, autrefois la principale activité du Triangle d’Or. Mais, celle-ci devenue illicite et alimentant le trafic des stupéfiants, est fermement combattue depuis des années par le gouvernement thaïlandais. Pour leur subsistance, il incite donc les tribus à cultiver les légumes, les fruits et le café.

Après ces 2 jours de treks atypiques, et encore le mot est faible 😉 Si si, passer la soirée avec le Jamel Debbouze local, sourd et muet, et ivre de surcroît. Puis le lendemain notre guide, qui s’était « déglingué la gueule », était incapable de marcher! Ca c’est pas banal 😉

Nous mettons donc les voiles pour Pai à moto. Et c’est parti pour 3 voir 4h de route sinueuse en direction du nord ouest, près de la frontière Birmane.

Ville ou plutôt village brumeux à environ 600 mètres d’altitude Pai est entourée par de hautes montagnes et offre un magnifique panorama naturel. C’est au bord de la rivière après avoir traversé un fragile pont en bambou que nous trouvons notre hutte, sommaire, mais pas chère!

On part faire des balades entre amis, dont Sève et Jé, rencontrés sur place, dans les alentours de Pai. Cascades, sources d’eau chaude, voir très chaude (on peut acheter des oeufs, les faire bouillir et les manger durs ensuite), flânerie au marché locale et dégustation de bon petits plats. L’atmosphère y est chaleureux, il fait bon vivre dans ce grand village de hippie. On prend vite nos marques, comme à chaque endroits où nous nous sentons bien, et le petit resto du coin (Good life restaurant) devient vite notre QG, notre point de rassemblement entre amis, et l’occasion de manger un bon repas tout en discutant de l’activité de la journée!

Après 2 jours, il est temps de dire au revoir à Gwen et Mat’ qui ont hâte de rejoindre les îles du sud de la Thailande. A l’heure qu’il est ils doivent très certainement être en train de se la couler douce à Koh Tao ou de prendre des cours de plongée…

La vie suit son court à Pai, Sève et Jé arrivés il y a une semaine du Tarn et Garonne, sont avides de découvertes, et nous aussi, ca tombe bien, nous partons pour une balade en éléphant, à cru, dans la rivière! Une fois les quatre pattes dans l’eau, notre Dumbo et son Mahout (dresseur) n’ont qu’une idée en tête, nous faire tomber. c’est parti pour 30min entre rire et rodéo, avec nos éléphants respectifs. Une expérience magique gravée à jamais!

Nous sommes depuis allé voir le couché du soleil au Canyon, et profité de la piscine « municipale », rien que d’utiliser le mot « municipale », on imagine déjà entrer dans le labyrinthe infernal, les vestiaires, les toilettes, les casiers 2€, l’odeur de la javel, et le brouhaha des enfants… Non, non, non, ici, on paie 1,50€ , on prend sa paillasse et on choisit entre le gazon ou des petits abri en bois exotiques pour se protéger du soleil. On se détend au son de la musique, et on peut commander nos boissons et repas directement servit sur la serviette!

On va, on vient, journées glandages ou activités locales, la température extérieure est actuellement d’une trentaine de degrés avec des nuits un peu plus fraîches, parfait pour dormir comme des bébés…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × un =