Tout, tout, tout, vous saurez tout sur les poissons!

 

Pas le temps de s’ennuyer, après notre journée administrative à Dumaguete, nous avons décidé, dès le lendemain de repartir plonger à Apo Island, via un tour organisé par l’auberge Harold’s mansion, conseillée par nos amis de Panglao. Loin d’être déçus, c’est sur un sublime bateau et sous un grand ciel bleu que nous prenons la mer en compagnie d’un autre couple de français, Laetitia et Julien. L’équipe de Philippinos sur le bateau est super, l’ambiance est au top, pti dèj’, bronzette, et puis plongées dans l’aquarium naturel d’Apo! Jusque magique! On s’attendrait presque à voir un bus de coréens débarquer derrière de grandes vitres pour nous prendre en photo 😉 Des dizaines de tortures (ça deviendrait presque commun!!) et puis toutes sortes de poissons, « des vrais, des faux, des laids, des beaux, des durs, des mous, qui ont un grand cou, des gros touffus, des p’tit joufflus, des grand ridés »… Après 3 plongées, un lunch et des siestes bronzette, la journée est déjà terminée et la fatigue se fait ressentir. Le soir, nous finissons en ville avec nos « buddy » pour partager nos expériences de voyage autour d’une verre, ou 2, ou 3…. et le shot de rhum local, qui comme qui dirait, « déboucherait un chiot! » C’est ensuite sur le dance floor que nous nous épuiserons au milieu des locaux qui sont fans, dont un en particulier qui pensait que nous étions frères et soeurs! On a bien compris qu’on avait des grands nez mais quand même!

Bingo, le lendemain c’est la tête bien lourde (on commence à être habitués) que nous partons sur l’île des chamanes de Siquijor,! Réputée pour ses sorciers de magie blanche ou noire (tout dépend qui vous en parle, certains n’y mettrons jamais les pieds, d’autres s’y rendent dès qu’ils en ont besoin.) et ses plages paradisiaques parfaites pour farniente et faire du snorkeling.

C’est dans la guesthouse de Lorna que nous avons élu domicile, dans un petit studio sur piloti face à la mer et au coucher de soleil… Nous faisons la connaissance de la fameuse Lorna, un pti bout de femme avec le coeur sur la main qui garde toujours le sourire, alors qu’il y a 3 mois, les ¾ de son hôtel ont brûlé et le typhon de la semaine dernière ne l’a pas non épargné…
Nous partons à la découverte de l’île en scooter, des cascades, des petits villages perdus tout comme on aime, mais pour la première fois depuis notre arrivée dans les Visayas, nous prenons conscience des ravages du typhon Pablo… Des arbres dans tout les sens, les maisons les moins solides, sont éparpillées et les plages de sables blancs sont envahies par les algues…Tant pis pour le farniente et le snorkeling, nous profiterons de ce qui reste, dont les petits boui boui ou les cantines! Le but, des casseroles alignées et on pointe du doigt pour choisir son repas, toujours accompagné de riz! Le tout pour une cinquantaine de pesos par personne (1€). En mode fort boyard, pas de mauvaises surprises pour le moment, surtout quand on sait ce qu’ils mangent… Chiens, rats, chauve sourits, lézards, et le fameux balut, ou l’oeuf de canard avec le pti bébé dedans, il paraît que ca donne des forces!!! On verra bien, qui sait, une baisse d’énergie, un pari, un verre de trop…

De retour à Dumaguete, nous attendons notre cadeau de Noël avant de partir pour Oslob (île de Cebu) et de nager avec les requins baleines… Notre super appareil photo waterproof a pris l’eau… lol, pas de bol… Du coup, le père Noël nous en envoie un nouveau pour des futures photos et vidéos qui vont envoyer du lourd!!

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Leslie dit :

    Coucou les loulous!! On espere que tout va bien et que vous continuez de kiffer comme des dingues.. Bande de veinards!
    Le film vend du rêve, beau boulot! ça donne envie d’y retourner… On a vraiment hâte de vous revoir quelque part ou ailleurs;-) Mille bisous..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × 4 =