The poney tour welcome you to America!

Seattle

Agréable surprise, notre passage aux douanes du Canada aux Etats Unis s’est plutôt bien passé. Après une coupe d’heures d’attentes et nos légumes jetés à la poubelle, nous voici partis à la conquête de l’Amérique!

SeattleDirection Seattle – Washington, à quelques heures au sud de Vancouver. Nous y passerons une belle journée à flâner, entre autre et surtout, dans son célèbre marché « Pike Place Market » au bord de l’eau. Ici les poissonniers font le show en se jetant les poissons d’un stand à l’autre devant une foule qui en redemande,  pendant qu’un couple de musicien bobo pousse la chansonnette en arrière. On trouve des commerces en tout genre, du simple artisans aux boutiques old school bohémiennes, sans oublier le 1er café Starbuck et sa file d’attente incroyable. Bref, un joyeux bordel de bruits, d’odeurs, de personnalités, de théâtre de rue et de choses farfelues comme le Gum Wall, un morceau de rue où les murs sont recouverts de Chewing-gum  de toutes les couleurs collés chaque jour depuis des dizaines d’années par les touristes.

Une belle expérience locale et une bonne première impression de l’état d’esprit ouest Américain qui sera confirmé par notre passage à Portland – Oregon quelques heures au sud.
Surnommée la ville des roses, visite oblige au jardin international des roses puis au jardin japonnais, l’un des plus authentique au monde!

Toujours plus au sud nous retrouvons enfin la côte et l’océan pacifique à Lincoln City. Petite pause shopping aux magasins d’usine de la ville à savoir que l’état d’Oregon est un des deux seuls aux USA à ne pas avoir de taxes et que Nike est né ici! 2 bonnes raisons de se faire plaisir et d’avoir de beaux souliers tout neufs à des prix défiant toute concurrence 😉

Oregon CoastL’Oregon coast est très sauvage et s’est le début de vues surprenantes. De vagues se fracassant sur les falaises à pic puis tout à coup, apparaissent des dunes de sables de dizaines de mètres de haut sur des kilomètres de long… Finalement il n’y a pas que les menus McDo qui sont démesurés aux states! On dirait bien que dame Nature a été plutôt généreuse et ce n’est que le début!

Après quelques jours nous arrivons en Californie!!! Au diable les clichés d’une chaleur étouffante, des gros américains dans de grosses voitures avec de gros sandwiches et des américaines aux gros nénés.

Tout commence à partir de la charmante petite ville de pêcheurs de Trinidad, des vues à couper le souffle et des habitants à l’esprit communautaire, hippie dans l’âme, écolo et pro du bio! On adore, on se sent à l’aise et chacun se fait toujours un plaisir de nous faire la causette.
Les plages, elles sont cachées au milieu de gros rochers, dans des petits coins perdus où l’on trouve quelques surfeurs téméraires prêt à affronter les vagues fraîches de l’océan.
Quand au temps, et bien on se réveille chaque matin avec le brouillard, on passe nos après midi au soleil les cheveux dans un vent puissant, pour finir nos soirées dans la brume fraîche…  Le temps parfait pour visiter le Redwood National Park qui détient plus de 80% des arbres les plus grand du monde, des séquoias géants. Impressionnant le mot est faible. C’est comme magique, féerique, presque effrayant quand le brouillard s’invite.

Retour sur la côte, toujours aussi magnifique et ses petits villages enchantés, petits coup de cœur pour Mondocino et ses rochers percés,  éparpillés dans l’eau turquoise…

On roule, on roule, en direction du sud, ébahis par les paysages, nos front collés aux vitres quand soudain…Apparaît devant nous comme un rêve éveillé, le Golden Gate Bridge de San Francisco! Nous passerons la soirée et la nuit garé devant cet édifice, les yeux pétillants, le cœur apaisé.

YosemiteEn avance sur notre timing et une météo qui s’arrange, conditions parfaites pour des randos au parc national de Yosemite (prononcez Yosemiti), le plus célèbre de Californie et on comprends pourquoi, c’est certainement l’une des plus belle chose qu’on ai vu de tout nos voyages. Une masse de granite de plus de 2600m de haut, les cascades les plus hautes d’Amérique du nord, le tout au milieu d’une une vallée verdoyante. Nous y sommes restés 3 jours et 2 nuits et avons randonné une quinzaine de kilomètres en haut des cascades, avec une chaleur avoisinant les 30°C et un dénivelé de fou. Épuisant mais le jeu en valait la chandelle, la vue était juste fantastique, irréelle, sublime (cf photo).

Nous sommes de retour à San Francisco! Le Poney Char se repose pendant que nous passons le weekend dans une auberge de jeunesse en plein centre afin de pouvoir découvrir au mieux cette superbe ville, mais aussi pour fêter comme il se doit les 28 ans de Rem (lundi 1er) et enflammer les dance floors 😉

On pense fort à vous tous, on ne vous oublie pas,

[alpine-phototile-for-picasa-and-google-plus src= »private_user_album » uid= »105174844885112847285″ ualb= »6152505138761171441″ authkey= »Gv1sRgCOD-jJa58oqj7QE » imgl= »fancybox » style= »wall » row= »4″ size= »320″ num= »100″ highlight= »1″ align= »center » max= »100″ nocredit= »1″]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × 2 =