National Park Road Trip

National Parks USA

 

Après le Grand Canyon, nous avons soif de randonnées, de découvertes magnifiques et de merveilles de la nature. On en veut plus, toujours plus, et les kilomètres ne nous font plus peur. Heureusement nous sommes dans la bonne partie des US, nous passons donc de l’Arizona à l’Utah, pour le Parc National de Zion (Zaïon :p)

Nous sommes de retour dans le désert et il fait extrêmement chaud, impossible de randonner en journée. Pas de problème, on s’adapte, c’est donc à 17h que nous attaquons la célèbre et très étroite randonnée « The Angels Landing ». Ca grimpe sec et mieux vaut ne pas avoir le vertige. La deuxième partie est plus dangereuse, certain même n’iront pas jusqu’au bout, surtout quand un panneau indique que 6 personnes y ont laissé leur vie depuis 2004… A la limite de la via Ferrata ,cette rando vaut vraiment la peine, et le fait d’être partis plus tard nous offre le luxe d’être seuls, une vue superbe et le soleil qui caresse doucement les roches rouges orangées de Zion.

ZionLe lendemain changement de décors, c’est au cœur du canyon que nous allons marcher sur « The Narrows ». Nous ferons 15km à pied, et dans la rivière ! On aura même un peu frète au matin mais pas pour long.

Deux randos complètement différentes et plutôt originales. Nos jambes étaient un peu engourdies le lendemain, certainement du à la marche allée dans la rivière à contre courant, mais ca tombe bien on va pouvoir les reposer puisque nous reprenons la route et traversons l’Utah du sud au nord pour rejoindre le Parc National d’Arches (Archise ;p)

Les paysages sont surréalistes, et si on laisse un peu notre âme d’enfant prendre le dessus, on se retrouve vite dans un autre monde. Imaginez, il fait très chaud, la terre est très rouge, parfois orange, tout est sec et sablonneux et puis soudain apparaissent des immenses monuments en pierre, certains ressemblant étrangement à nos immeuble et d’autres plus artistique comme « The balance Rock », un rocher en suspension sur un autre ou les « Windows », des arches comme de graaaandes fenêtres… On imagine très bien des petits bonhommes verts en train de se présenter leur projet les uns au autres… (NB : on est dans l’imagination en s’entend, toutes ses sculpture sont naturelles et causées par l’érosion après des milliers d’années)

Arches18h, il est l’heure pour la rando « The Devils Garden » ou le jardin du diable, on comprend vite pourquoi ! S’il y avait un diable, et s’il avait un jardin, ca serait celui-ci ! Nous marchons dans le sable rouge, il fait lourd, les arbres sont sec et gris, les rochers sont démesurément grands, fins, presque tranchant et le chemin devient de plus en plus difficile à repérer. La nuit tombe doucement, le soleil laisse place à un fin croissant de lune et la lumière est parfaite pour des photos. Quelques clichés autour du « Double O arche » et puis nous voici plongés dans la nuit noire, les rochers ne sont plus qu’ombre et on peine à retrouver notre route, nous ne sommes qu’à la moitié… Un peu d’adrénaline ne nous fait pas de mal pour nous faire avancer, et on commence à apprécier la rando de nuit. Le parc ne ferme jamais pour permettre aux aventuriers d’apprécier la solitude et la douceur de la nuit, alors profitons en, le ciel est submergé d’étoile ! Comme deux gamins ayant l’impression de braver les interdits, nous nous baladerons dans le parc jusqu’à 3h du matin pour nous réveiller 3h plus tard et refaire les mêmes promenades à la lumière du jour !

Petite anecdote : un peu surpris de voir autant de monde à 6h du mat’, nous demandons l’heure… Et oui on a pris une heure en plus, et on ne sait pas depuis quand, mais ceci explique cela… la nuit qui tombe trop tôt et personne en rando nocturne… Ca nous a bien fait marrer.

CanyonlandToujours pas rassasiés, on commence a être fatigué mais pas assez alors on traverse la route et quelques kilomètres plus loin nous sommes au Parc National de Canyonland, comme son nom l’indique du canyon en veux-tu en voilà, c’est toujours aussi spectaculaire mais il fait toujours aussi chaud, alors cette fois on se le fait en voiture, histoire que le Poney Char aussi puisse en profiter !

Une pause s’impose, il nous faut recharger nos batteries et pour se faire, rien de tel que l’air pur des Montagnes du Colorado et de son « Herbe verte » :p

ColoradoOn parle bien de celle des prairies mais aussi de la Marijuana. Et oui, le Colorado, parmi d’autre état, a complétement légalisé le pot, que ce soit médical ou récréatif. Tout comme l’alcool, il est interdit de le consommer en public, et si vous avez plus de 21 ans, vous avez accès au « dispensaires » (magasins) et ce n’est pas ce qui manque, il y en a de partout. Une fois à l’intérieur vous êtes comme dans une boutique de thé, il y en a de toutes sortes, pour tous les goûts, tous les besoins et à tous les prix. Toutes conditionnées dans des pots en verre, reste plus qu’à sentir et à choisir en fonction de nos désirs 😉 On adore tester aux saveurs locales :p

Quant aux montagnes, nous irons d’abord dans la charmante station de ski d’Aspen, certes très jolie, mais beaucoup trop bobo chic pour nous. Nous continuons donc notre route plus à l’est vers Boulder en traversant des paysages de montagnes superbes, nous trouverons même la neige dans certains cols.

Nous arrivons dans la jolie ville de Boulder en suivant la Colorado River. On commence à voir de plus en plus de jeunes en train de grimper ou de faire de la Slackline, et l’atmosphère est détendue. Nous flânons dans la Pearl Street, LA rue piétonne de la ville. En fin de journée, c’est comme ci tout le monde s’y retrouvait. Il y a beaucoup d’artistes de rue, des vieux, des jeunes, certain à la guitare ou à la batterie, d’autre perché sur 4 chaises en jonglant avec le feu. Les enfants jouent à s’éclabousser dans les fontaines, ou à grimper sur des sculptures tandis que les parents profitent des derniers rayons du soleil en sirotant une bière locale… Nous sommes donc tout naturellement aller dîner dans une très bonne brasserie fraiche et bio puis nous sommes aller faire un gros dodo bercé par les remous de la rivière avant de reprendre à route au Nord pour le Parc National des Rocky Mountain.

RockyMountainNous voulions de la montagne, et de l’air pur, nous sommes servis ! De retour sur le territoire des ours et autres animaux de la forêt, les wapiti et leur immense bois se promène au milieu du camping, comme ci de rien était… Nous ferons une très belle rando entre forêts et clairière où l’on a pu apercevoir des orignaux.

On roule on roule vers le nord en passant du Colorado au Wyoming, l’état le moins peuplé des states. Tu m’étonnes, des centaines de kilomètres au milieu de colline asséchée sans croiser âmes qui vivent… c’est lonnnng, mais le jeu en vaut la chandelle nous voici aux portes du 1er parc National du monde et le plus visité des Etats Unis : Yellowstone !

On en a fait des parcs nationaux et dans tous nos voyages confondus, mais celui-ci, on comprend pourquoi il accueille autant de visiteurs. Situé sur un site volcanique, c’est la nature qui fait le shows et c’est peu de le dire. Outres la diversité des animaux qui y vivent (Coyote, ours, loups, bisons et bien d’autres), on peut voir des hordes de touristes se regroupant devant un amas de terre fumant, remplie d’eau qui bouillonne. Une giclée, et une autre, puis une éruption d’eau jaillit sous les yeux ébahis des spectateurs, nous sommes devant le Old Faithful Geyser crachant entre 3700 et 8400 gallons (1gallon vaut 3L) d’eau toute les heures et demi sur presque 50m de haut. Impressionnant !

YellowstoneEnsuite c’est la folie, ca fume dans tout les sens avec près de 250 geysers, on peut presque sentir la puissance et la force de dame nature sous nos pieds, et comment en quelques secondes, elle pourrait faire de nous, de petites poussières… Arrêt oblige au Lac Prismatic, immanquable, du jamais vu ! On aperçoit au loin la couche de vapeur sur le dessus, puis on s’approche et le spectacle commence. Du jaune, du orange, du vert et du bleu turquoise au centre… Un arc en ciel de couleur dans un lac bouillonnant…

Après cette visite surréaliste nous marcherons tout en haut du Mont Washburn, le plus haut du parc (3122m) avec vue sur le canyon, ses prairies colorées de fleurs sauvages et au loin des points de fumée comme après un bombardement…

Tout en haut se trouve la tour de contrôle des départs de feu. Le parc ayant été dévasté plusieurs fois par les flemmes, une personne y vit avec tout le confort nécessaire et surtout une vue à 360° en baie vitrée sur le parc, pas pire, dommage de devoir en profiter tout seul…

Nous ressortons du parc par l’entrée nord et ses piscines naturelles de sources d’eau chaude les Mammoth Hot Spring, impossible de s’y baigner pour sure, c’est « bain » trop chaud 😉

 

Voilà encore une belle visite signant la fin de notre National Park Roadtrip aux States et oui quand même une belle brochette entre :

– les séquoias géants de Redwood

– le half dome de Yosemite

– l’immensité du Grand Canyon

– les couleurs de Zion

– les sculptures d’Arches

– Canyonland,

– les rocky Mountain

– et le grand Yellowstone….

 

Près de 14000km parcourus depuis Revelstoke il y a 2 mois, ca commence à faire de la belle balade !

Maintenant il ne reste plus qu’à offrir à notre Poney Char préféré, une seconde vie de voyageur…

Autant dire que c’est officiel les amis, pas de surprise cette année, les Poneys sont bientôt de retour dans l’hexagone, alors faites chauffer les barbecues, et mettez les apéros au frais, ce n’est plus qu’une question de jours en fonction de la vente du Poney Char… :p

 

[alpine-phototile-for-picasa-and-google-plus src= »private_user_album » uid= »105174844885112847285″ ualb= »6163754456790626673″ authkey= »Gv1sRgCND1tqTysZyeNw » imgl= »fancybox » style= »wall » row= »4″ size= »320″ num= »100″ highlight= »1″ align= »center » max= »100″ nocredit= »1″]

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Yo dit :

    Purée ça c’est de l’article qui envoie! En mode apothéose… Bravo pour les photos, les randos de dingue et toutes ces petites folies que vous avez faites/vécues/rêvées..
    Du coup vous deviez pas pousser vers l’Amérique latine?? Les USA coûtent un œil j’imagine..
    Bon courage pour la vente du van, tirez en un max et revenez en Thaïlande… Ahah
    Bises les amigos!

  2. The Poney dit :

    Hello les copains!!! Oui l’amérique latine ca sera un voyage à part entière, c’est vrai que les States ça coute un max! J’imagine que de ce coté ca va pour vous 😉 Alors c’est quoi vos plans, vous restez en Thailand pour toujours?? J’avoue qu’une petite visite vers chez vous ca serait booooooon! Vous repassez en France desfois? Gros bisous a vous 2!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × un =