Sitia et autour

 

C’est avec une belle journée d’été que les Poneys se réveillent à Héraklion, capitale de la Crète. Petit déjeuner sous les arbres face à la piscine de l’hôtel, les vacances s’annoncent … Pépouzes… Pas grand intérêt pour cette ville, nous récupérons notre titine qui nous accompagnera tout au long du séjour. Nous nous promenons dans le centre pour manger moussaka et souvlaki, digérons notre gros repas en marchant le long du port vénitien, et visitons le musée archéologique présentant les découvertes de fouilles de plusieurs sites crétois, de la période néolithique à la période gréco romaine.

 

Une bonne nuit de sommeil et nous prenons la route pour l’Est, en direction de Sitia pour récupérer les clefs de notre Airbnb. Une maisonnette perdue au milieu des oliviers avec vue sur la mer. Nous sommes accueillis par Massimo et Despina, un charmant coupe Italo-grec, discret, qui vit la villa accolée.

 

Une fois installés, nous partons à la découverte des alentours et de l’extrémité orientale de l’île, à commencer par Kato Zakros et Xerokambos plus au sud. Des petits bouts du monde qui ont échappé au béton. Les paysages sont superbes, sauvages et arides, parsemés par quelques éoliennes, d’oliveraies et de villages typiques. On empreinte des petites routes et des séries impressionnantes de lacets aux panoramas à couper le souffle pour atteindre de magnifiques plages de sable fin aux eaux turquoises.

 

A chaque escapade, (un jour sur deux) un petit resto aux saveurs locales, on tente des plats aux sonorités Nikos Aliagas et feta Salakis et on est rarement déçus. La célèbre salade grecque bien sure mais aussi la melitzanosalada (salade d’aubergine), le tzatziki, les melizanes papoutsakia (aubergines farcies et gratinées), ou encore les spanakopita (feuilleté aux épinards) et le koukouvayia (pain durci et aillé recouvert de tomates fraiches écrasées parsemé de feta). Et non vous n’êtes ni dans le guide des grandes joueuses de tennis ou le répertoire des chanteurs de l’eurovision mais bien dans un menu crétois J

 

Bref, on s’est mis au régime local crétois qui a pour effet d’allonger l’espérance de vie, autant dire que vous en avez pas fini avec ThePoneyTour. On a bien entendu réduit les portions à un plat pour deux car ici les quantités sont astronomiques !

Demain, nous quittons Sitia pour l’Ouest, pour rejoindre notre prochain Airbnb près de Rethymnon. La route est longue du coup on se pose 2 nuits à l’hôtel à Agios Nikolaos, petite station balnéaire, pour découvrir la région du plateau du Lassithi et l’île de Spinalonga.

Bisous

 

 

voir toutes les photos de la Crète

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Cereal dit :

    Très jolies photos. Oli a l’air de maitriser le “tchin” de l’apéro de + en +!!! Moi koukouvayia ca me tente bien aussi pour le pain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × deux =